: "La conjuration des imbéciles" de John Kennedy Toole : Le monde marche sur la tête !

C'est la biographie de l'auteur qui m'a donné envie de lire ce livre. Une histoire tragique bien sûr puisque l'auteur s'est suicidé en 1969, mais après tout la citation de Swift qu'il a placé au début de son livre : "Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on peut le reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui." ne pouvait que s'appliquer à lui aussi. Et s'il n'a pas trouvé d'éditeur de son vivant, il faut croire que c'est parce qu'il était en avance sur son temps (Prix Pulitzer 1981).

Mais qu'en est-il du contenu ? Une histoire quelque peu particulière et originale, des protagonistes qui ne le sont pas moins ! Un personnage principal insupportable, Ignatius Reilly, qui vous fera très certainement rire tellement il est grotesque, tellement toutes ses entreprises tournent mal, mais après tout il vous fera très certainement réfléchir sur le genre humain. Tous les personnages décris dans ce roman sont particuliers, ont des bons et mauvais cotés,... sont humains en somme. J'ai pris un plaisir certain à lire les aventures de ses habitants de la Nouvelle-Orléans, en particulier les mésaventures de Mme Levy, sa psychologie, son rapport de force avec son mari,... Chaque facette des personnages vous fera réfléchir mais après tout ce roman est aussi un excellent divertissement, "drôlissime" à souhait.