: "La guerre des mondes" de H.G. Wells : Les martiens débarquent.

Lorsque je me suis rendu dans ma librairie préférée (Le Person à Saint-Brieuc) pour y demander une nouvelle fois quelques classiques, la libraire m'a demandé : "Avez-vous lu La guerre des mondes ?". Lorsque je lui ai répondu par la négative en lui expliquant que j'avais vu le film, son sourire m'a fait comprendre que ma réponse était hors sujet. Elle avait raison. Chaque réalisateur donne sa vision personnelle d'une histoire, il insistera sur les points qu'il estime important, supprimera certaines scènes qu'il estime non nécessaires ou que le producteur considère hors budget. En lisant un livre vous n'avez pas d'intermédiaire, vous vous faites votre propre opinion de l'histoire.

La préface de Norman Spinrad présente au début de l'édition Gallimard, est réellement très intéressante, bien documentée et vraiment agréable à lire. Attention toutefois à ne pas la lire avant le roman si vous ne connaissez pas un petit peu l'histoire car des informations sur la fin de l’œuvre y sont révélées. Pour mieux comprendre le contexte dans lequel le roman a été écrit, quelles étaient les intentions de l'auteur, je ne peux que vous conseiller de lire cette préface, je ne saurais ici, vous expliquer aussi bien ce qu'il faut lire entre les lignes de ce chef-d’œuvre.

Une critique de ce livre... Comment faire pour critiquer l'un des auteurs qui a inspiré la majeure partie des ouvrages de science-fiction contemporaine ? La guerre des mondes à été écrit en 1898, cette œuvre a traversée le temps sans que sa thématique ne perde de sens. Bien sur, après plus d'un siècle, certains détails ont vieillis : les voitures remplacent les chevaux, les machines volantes ne sont plus utopiques, il serait plus crédible que des extraterrestres viennent d'un peu plus loin que de Mars,... Mais ce ne sont que les détails, le contenu est plus complexe qu'une simple invasion extraterrestre. Notez bien que vous serez forcement déçu si vous recherchez dans ce livre un équivalent littéraire de "Independance day" :-/ !

Ce qui m'a frappé le plus peut-être c'est le sentiment d'immersion que vous procure la narration et ce malgré l'emploi du passé. Les scènes étant parfaitement détaillées, vous les vivez ! Les sentiments du narrateur sont toujours très crédibles, ses réflexions personnelles justes et précises (la rencontre avec l'artilleur, le monologue de celui-ci et les réactions du protagoniste principal m'ont particulièrement intrigué et fait réfléchir).

La guerre des mondes m'a vraiment beaucoup plu, c'est une œuvre incontournable de science-fiction, mais aussi une description intéressante de l'humain.