: "Le parfum d'Adam" de Jean-Christophe Rufin : Quand l'écologie tue.

Je ne prends plus le train, j'ai eu beaucoup de travail, j'ai un bébé, j'ai déménagé deux fois en 3 mois,... cela faisait donc bien longtemps que je n'avais pas pris le temps de lire. Un voyage à Nice en train corail de nuit (14 heures de trajet) et le retour seulement quelques heures après l'arrivée (dans les mêmes conditions) aura eu raison du Parfum d'Adam

Préparez vos valises, Jean-Christophe Rufin va vous faire voyager aux quatre coins de la planète dans un roman d'espionnage captivant. Un thriller qui nous permet de réfléchir un peu sur des idées qui pourraient pousser une organisation écologiste radicale dans le terrorisme. Je vous laisse en découvrir plus en lisant le roman.

L'idée principale du roman est originale, il se dévore mais laisse un peu sur sa faim. Je trouve en effet le dénouement presque convenu, avec très peu de rebondissements pour un roman plein d'espions. En bref, un bon livre qui aurait, à mon avis, gagné à avoir d'aussi bons retournements de situation que de retournements d'arguments.