Introduction

Pourquoi installer Ubuntu GNU/Linux ?

GNU/Linux est un système d'exploitation libre et performant : Il est hautement configurable, vous pouvez participer à son amélioration si vous le désirez, il ne dépend pas d'une multinationale, sa communauté d'utilisateurs est toujours prête à vous aider, il ne cache pas de D.R.M. dans son code, n'est pas cher (gratuit dans le cas d'Ubuntu),... Testez, faites vous votre propre opinion, si ça ne vous plaît pas personne ne vous forcera à rester.

Mais pourquoi Ubuntu en particulier ? Ubuntu est :
  • gratuit
  • simple à installer
  • les choix graphiques sont très soignés, très esthétiques
  • les Ubunteros francophones sont accueillants (site, forum, wiki, planet).
  • il n'y a pas de compte administrateur (l'utilisateur qui installe la distribution utilise la commande sudo pour modifier les fichiers protégés, administrer son système.

Ubuntu, Kubuntu, Xubuntu, Edubuntu ! Que choisir ?

Ubuntu
screenshot U

Ubuntu installe GNOME un environnement utilisateur complet, facile d'utilisation et sobre.

Kubuntu
screenshot K

Kubuntu installe KDE un environnement utilisateur ultra complet, personnalisable à l'extrème.

Xubuntu
screenshot X

Xubuntu installe XFCE un environnement utilisateur ultra simple et très peu gourmant en ressources.

Edubuntu
screenshot Edu

Edubuntu contient de nombreuses applications pour l'éducation.

Ne faites pas votre choix en fonction des couleurs, les différences sont bien plus profondes qu'un choix de fond d'écran. Les philosophies des applications sont différentes, faites vous votre propre opinion en les testant vous même, en lisant différents trolls avis sur internet.

Vos habitudes de Windowsiens

  • Les logiciels : Si vous utilisez Firefox, Thunderbird, The GIMP,... sachez que ces programmes existent sous GNU/Linux. Si vous utilisez Photoshop, Outlook, Moviemaker, Nero Burning Rom, sachez que certains de ces logiciels peuvent tourner sous GNU/Linux mais que ce n'est pas forcément très simple à mettre en place, sachez surtout qu'il existe des logiciels équivalents (différents mais qui remplissent des tâches identiques).
  • Votre matériel sera-t-il reconnu ? Certains périphériques n'ont pas de drivers pour GNU/Linux. Ne vous inquiétez pas cela est principalement vrai pour le matériel exotique. Le mieux étant bien évidemment d'utiliser du matériel compatible.
  • Microsoft Windows : Vous ne voulez pas vous en séparer complètement. Ne vous inquiétez pas GNU/Linux tolère très bien la colocation. Lorsque vous allumerez votre ordinateur, un écran vous permettra de sélectionner l'environnement que vous souhaitez utiliser. Pour cela vous devez : faire un peu de place sur votre disque dur, sauvegarder vos données sensibles (photos personnelles, documents importants,...), défragmenter, partitionner votre disque dur. Pour cette dernière étape je vous conseille Gparded-Live si vous voulez le faire avant l'installation, sinon, ne vous inquiétez pas, l'installateur comprend cette étape.
  • Les jeux commerciaux sont rarement compatibles avec GNU/Linux mais pour certains, il est possible d'utiliser Cedega ou Wine pour les faire fonctionner. Il existe aussi de très nombreux jeux libres et/ou gratuits de qualité.
  • L'aide : Changer de système d'exploitation ne se fait pas d'un coup de baguette magique, vous rencontrerez très certainement quelques difficultés. Les sites ou vous aviez l'habitude de trouver des renseignements pour configurer, dépanner, optimiser votre installation de Microsoft Windows ne vous serons plus très utiles, il va falloir trouver de l'aide ailleurs. Heureusement, vous pourrez compter sur les d'Ubunteros pour vous épauler (mais pas pour faire à votre place).

Prérequis

Obtenir le CD de Ubuntu

  • Rendez vous sur le site officiel, dans la section download.
  • Sélectionnez le type de CD que vous désirez, le type d'architecture de votre ordinateur (si vous n'avez aucune idée de ce dont je parle il y a des très fortes chances que vous deviez télécharger desktop-i386), votre pays, puis cliquez sur "Start Download".
  • Si vous n'avez pas 384Mo de RAM (nécessaire pour l'installation), il vous faudra cocher la case "Check here if you need the alternate desktop CD".
  • Si vous souhaitez chiffrer vos partitions, il vous faudra cocher la case "Check here if you need the alternate desktop CD" car celui-ci contient cette option.
  • Si vous avez la possibilité d'utiliser Bittorrent, ne vous privez pas de décharger un peu les serveurs, les torrents se trouvent par là.
  • Vérifiez si le fichier que vous avez téléchargé n'est pas corrompu. Pour cela vérifiez l'empreinte md5sum (vous pouvez trouver l'empreinte en suivant ce lien). Si le fichier est corrompu retéléchargez le, sinon gravez le.
  • Gravez le fichier iso.
    attention
    Attention : Il faut utiliser la fonctionnalité correspondante de votre logiciel de gravure (souvent nommée "Graver une image"), il ne faut pas extraire les fichiers de l'archive ou graver directement l'iso dans un CD de données. Si vous avez le logiciel Winrar, le fichier iso aura une icone correspondant à ce logiciel car winrar peut extraire les fichiers de ce type d'archive, surtout n'utilisez pas cette possibilité pour faire un disque de données, votre cd ne serait pas bootable.

Vous ne pouvez pas télécharger le CD. Quelques solutions :

Booter sur le CD

Première étape, insérer le CD d'installation dans votre lecteur. Deux cas :

  • Votre ordinateur est allumé, c'est facile : Vous ouvrez, insérez, refermer, redémarrez.
  • Votre ordinateur est éteint. Là, c'est relativement amusant : Votre poste est éteint donc vous ne pouvez pas ouvrir votre lecteur de CD, pourtant le CD doit être en place au démarrage. La solution la plus simple est d'entrer dans le BIOS (sur le Toshiba P20-103 que j'utilise ici il suffit de presser F2, sur de nombreux P.C. pressez Suppr.) vous gagnerez ainsi du temps.

La séquence de boot est l'ordre dans lequel votre PC va consulter les périphériques à la recherche d'un système d'exploitation. Pour que l'installation commence vous devez donc indiquer à votre ordinateur de regarder le CD avant le disque dur. Rendez-vous dans le BIOS pour modifier cette séquence. Sur le P20-103 (et comme sur d'autres portables je suppose), plutôt que d'entrer dans le bios, il est plus simple d'appuyer sur F12 au démarrage pour entrer directement dans le "Boot Menu".

Sélectionnez CD-ROM/DVD Drive, validez et vous entrez ainsi dans le monde de Ubuntu.

Live

Le premier screenshot (ci-dessous) vous montre ce que vous devriez voir maintenant à l'écran. En appuyant sur F2, vous pourrez changer la langue à votre convenance.

01 02 03

Si vous avez gravé votre disque au marteau et burin, en trois secondes et les yeux fermés, je vous conseille avant de lancer l'installation, de vérifier si votre gravure s'est bien déroulée en sélectionnant "Vérifier le CD".

Si vous sélectionnez "Démarrer Ubuntu", une session live se lance. Qu'est ce qu'une session live ? Il s'agit tout simplement d'une démonstration de ce que sera votre système lorsqu'il sera installé. C'est plus lent que si vous utilisiez une version installée (vous n'utilisez que votre lecteur de CD-ROM et la RAM) mais au moins vous pouvez tester avant d'installer sans toucher au disque dûr donc sans aucun risque.

04 05

Fouiner dans les menus, lancer quelques applications,... profitez en pour vous familiariser avec votre nouveau système.

Si votre connexion à internet n'a pas été configurée automatiquement (wifi, IP fixe,...) je vous conseille de le faire dès maintenant car l'installateur cherchera alors automatiquement les fichiers de localisation et les mises à jours, ce qui vous fera toujours une chose de moins à faire manuellement. Pour cela cliquez sur l'icône prévue à cet effet en haut à droite de votre écran (icone représentant deux écrans) et configurez votre connexion en fonction de vos paramètres.

Si vous utilisez une connexion wifi protégé la clé vous sera demandée. Cette clée sera enregistrée dans le trousseau de GNOME, le trousseau sauvegarde différents mots de passe pour vous éviter de les taper à chaque fois. Ce trousseau étant crypté il est lui même protégé par un mot de passe qui vous est maintenant demandé.

06 07 08

Installation

Un live c'est beau, une installation c'est mieux ! Vous aimez Ubuntu et voulez l'installer ? Double-cliquez sur le raccourci "Installer" présent sur le bureau. L'installateur se lance...

09

Étapes 1 à 3 - Où es-tu ?

  1. Sélectionnez votre langue
  2. Indiquez votre emplacement géographique, réglez l'heure si elle ne l'est pas déjà.
  3. Votre clavier : La sélection était sur "France - Alternative", une disposition tout à fait correcte pour mon clavier mais je préfère la disposition "France - (Legacy) Alternative" qui permet par exemple de taper œ à la place de 2. Pour être sûr de ne pas vous tromper, vous pouvez tester votre disposition en tapant des caractères spéciaux dans l'espace prévu à cet effet.
10 11 12

Étape 4 - Espace disque / Partition

Le partitionnement est une étape que beaucoup redoutent. Cette fois, n'ayez pas de crainte, l'interface est très claire, très simple. Pour ma part, j'ai choisi le partitionnement manuel, le choix des points de montage est facile. C'est étape n'est plus aussi complexe qu'avant, croyez moi.

13 14 15 16

Quelles proportions pour chaque partition ? Cela est relativement complexe à résumer car cela dépends de vos besoins et de votre matériel. Trois partitions obligatoires au minimum :

  • Pour la racine (/) : 2Go est un minimum. Pour ma part, j'ai prévu large (14Go), je vous laisse voir en fonction de votre disque dur.
  • Pour le swap : Autant de swap que de RAM (tout en restant entre 256Mo et 2Go).
  • Pour les données (/home) : Cette partition n'est pas indispensable. La séparer de la racine a tout de même l'avantage de séparer les données des logiciels, vous en serez content le jour où vous voudrez formater votre système.

Étape 5 - Microsoft Windows ?

Cette étape n'est affichée que si vous avez une partition Windows puisque si vous utilisiez l'OS propriétaire de Microsoft jusqu'à lors, l'étape 5 va vous simplifier la vie. Il vous est possible de récupérer certaines données depuis votre partition Windows (votre configuration d'internet explorer par exemple).

Étapes 6 et 7 - Qui es-tu ? On y va ?

L'étape 6 est très simple : Nom prénom, pseudo, mot de passe et le nom que vous souhaitez donner à votre ordinateur. Étape 7 : Un petit récapitulatif des paramètres que vous avez choisis, profitez en pour vérifier que tout est correct. C'est parti... (Note : Si vous cliquez sur "Avancé..." vous pourrez personnaliser l'installation de grub, le chargeur d'amorçage et valider une éventuelle participation aux statistiques d'utilisation des paquets).

17 19 20 21 22

Premier démarrage

Wifi et trousseau de clés

L'installation est teminée vous êtes maintenant devant gdm qui vous demande votre login et votre mot de passe. Une fois identifié vous aurez accès à GNOME et aux premières question.

Si vous êtes connecté à internet par une connexion wifi vous devez entrer le mot de passe de votre trousseau de clés

23

Comme je viens juste de me connecter (login + mot de passe) j'apprécie très peu de devoir encore taper un mot de passe (ce dernier vous sera demandé à chaque fois que vous lancerez une session) donc je profite de la petite case à cocher : Déverrouiller automatiquement ce trousseau de clés quand je me connecte (cette option est incompatible avec la connexion automatique de GDM).

Drivers non libres

Si votre machine requièrent l'utilisation de drivers non libres (carte graphique NVIDIA ou ATI, de nombreuses cartes wifi,...) Vous verrez en haut de votre écran apparaitre une icône sur laquelle vous serez invité à cliquer (celle de gauche cette capture d'écran).

24 25 26 27 28

Après avoir entré votre mot de passe, vous pourrez activer différents drivers propriétaires. Un redémarrage plus tard, vous n'aurez plus à vous soucier de ceux-ci.

Personnalisations

Les dépôts

Que sont les dépôts ? Pour le comprendre il faut savoir que sous Ubuntu vous n'installerez plus vos logiciels comme vous le faisiez sous Windows :

  • Trouver le set-up.exe du logiciel sur 01net, Framasoft ou Clubic
  • Double-cliquer sur le fichier fraîchement télécharger
  • Suivant, Suivant, Suivant,...
  • Redémarrer l'ordinateur

Cette procédure est principalement ennuyeuse pour les mises à jour puisque vous devez alors recommencer toutes les étapes à chaque fois et que vous devez surveiller les différentes sorties de nouvelles versions.

La procédure à suivre pour installer un logiciel sous Ubuntu se résume en un mot : APT. Il s'agit d'un logiciel qui gère les logiciels et pour plus de simplicité apt est même utilisable via une interface graphique : Synaptic. Pour installer un logiciel ou un jeu, ouvrez Synaptic (Système > Administration > Gestionnaire de paquets Synaptic) et recherchez parmi les paquets disponibles ceux qui vous intéressent (vous pouvez aussi utiliser la ligne de commande (apt-get) ou le gestionnaire de paquets simplifié (Applications > Ajouter/Enlever...).

Pour que apt télécharge et installe les paquets il est nécessaire au préalable de lui dire où sont les serveurs de paquets. Cette liste est enregistrée dans le fichier /etc/apt/sources.list. Par défaut, cette liste ne contient pas tous les serveurs disponibles, pour en ajouter, personnalisez votre liste de dépôts. (Système > Administration > Sources de logiciels).

29 30 31 32 33

Vous aurez la possibilité d'activer les dépôts contenant les paquets maintenus par la communauté par exemple, vous pourrez aussi modifier le serveur pour utiliser un serveur plus proche de chez vous.

Après vos modifications il vous sera demandé de "Recharger" la liste des serveurs afin que les modifications soient prise s en compte.

Les effets 3D

Si vous avez activé l'accélération 3D de votre carte graphique, il vous est possible d'ajouter des effets à votre bureau (fenêtres molles, zoom,...). Si vous ne voulez les activer sans configuration complexe il vous suffit de vous rendre dans le menu Système > > Préférences > Apparence. L'onglet "Effets visuels" vous permettra de choisir entre trois niveau d'effets différents (pas du tout, un peu, beaucoup).

34 35

Si vous souhaitez personnaliser les effets de façon vraiment plus complète il vous faudra installer le paquet compizconfig-settings-manager (pour cela plusieurs solutions : utilisez synaptic, cliquez ici pour l'installer avec le protocole apt ou tapez sudo apt-get install compizconfig-settings-manager dans un terminal).

compizconfig-settings-manager a une autre utilité : Par défaut, si vous maintenez Alt enfoncé vous pourrez déplacer une fenêtre quelque soit la position de votre souris sur celle-ci. Problème : Dans Gimp ou Inkscape, Alt permet d'accéder à certaines fonctions très pratique. Ce conflit de raccourci clavier empêche donc d'accéder à certaines fonctionnalités. Pour éviter cela je modifie la touche de raccourci de "Déplacer la fenêtre" dans Système Préférences Advanced Desktop Effects Settings après avoir installé compizconfig-settings-manager

GRUB

Ce logiciel vous donne dix secondes pour vous décider entre GNU/Linux et Windows si vous avez une partition Win32 et prends 3 secondes au démarrage si vous n'avez que GNU/Linux. Il est personnalisable, pour cela il suffit d'éditer son fichier de configuration : gksudo gedit /boot/grub/menu.lst

  • default 0 : Système d'exploitation lancé par défaut (ici le premier).
  • timeout 10 : Le temps d'attente avant de lancer le choix par défaut. Pour ma part je vais modifier cette ligne pour ne laisser que 1 seconde d'attente.
  • #hiddenmenu : Cette ligne est commentée (il y a un # au début), cette option est donc désactivée. Ne voulant pas voir le menu à chaque démarrage je vais enlever le #, ainsi pour afficher GRUB, je devrais appuyer sur Echap au démarrage.
  • #color cyan/blue white/blue : Pour les personnes qui n'aiment pas le noir et blanc, décommentez (enlevez le # en début de ligne) cette ligne pour voir de jolies couleurs.

Pour les autres options, je vous laissent voir. Sachez tout de même qu'il y a une option intéressante : un mot de passe qui permet de bloquer l'édition de grub.

Nautilus : Gravure

Le gestionnaire de fichiers de Gnome permet de graver très facilement mais deux options importantes sont désactivées par défaut : l'overburning et le burnproof. Pour les activer, tapez gconf-editor dans une console, puis cochez burnproof et overburn dans le dossier apps > nautilus-cd-burner.

nautilus cd-dvd burn

Nautilus : Nautilus-actions

Nautilus-actions est une extension de Nautilus permettant d'accéder à des fonctionnalités supplémentaires. Pour l'installer, plusieurs solutions : utilisez synaptic, cliquez ici pour l'installer avec le protocole apt ou tapez sudo apt-get install nautilus-actions dans un terminal. Une fois installé, vous pourrez utiliser pleins d'actions très pratiques juste avec un clic droit :

Bash (Console)

Pour ajouter de la couleur à votre terminal, éditez votre fichier ~/.bashrc (gedit ~/.bashrc) :
  • ajoutez un # au début des lignes 26 à 33 (les 8 lignes sous # set a fancy prompt (non-color, unless we know we "want" color)
  • enlevez le # au début de la ligne 36 : #PS1='${debian_chroot:+(debian_chroot)}\[\033[01;32m\]\u@\h\[\033[00m\]:\[033[01;34m\]\w\[\033[00m\]\$ '

Si vous souhaitez ajouter des alias (des raccourcis bash) profitez en pour enlever les # au début des lignes 52 à 54 (if [ -f ~/.bash_aliases ]; then et les deux lignes suivantes)

Quelques alias bien pratiques à ajouter dans ~/.bash_aliases (gedit ~/.bash_aliases) :

alias cp="cp -i"
alias mv="mv -i"
alias rm="rm -i"
alias md="mkdir"
alias rd="rmdir"
alias cd..="cd .."
alias mkdir="mkdir -p"
alias rezo="sudo watch netstat -alpe --ip"
alias top="htop"

Pour avoir une complétion à partir de votre historique de commandes, décommentez les 2 lignes sous # alternate mappings for "page up" and "page down" to search the history dans votre fichier /etc/inputrc (gksudo gedit /etc/inputrc)

colorbash