51K1MYZ1E0L._SL500_AA240_.jpg : "Peter Pan" de James Matthew Barrie : En route vers le pays imaginaire

Lire Peter Pan après avoir vu la version de Disney, lu la BD de Loisel, vu Hook et Neverland peut paraître quelque peu abusif mais cela me semblait être nécessaire, ne serait-ce que pour connaître l'histoire telle que l'a imaginée l'auteur. Il est sûr que je n'ai pas été déçu, ce livre est un véritable bijou. Mon seul regret est que mon fils soit trop jeune pour que je puisse le lui conter.

Chose appréciable, l'édition Flammarion est bourrée de trop de notes (permettant de comprendre certaines références). Chose moins appréciable, la préface révèle certains détails de la fin, chose absurde qui devient pourtant monnaie courante (La guerre des mondes chez folio par exemple).

De nombreux passages m'ont surpris, le monde inventé par James Matthew Barrie est plus riche que mon pays imaginaire. Un livre qui doit être lu à voix haute, un livre très riche, un véritable délice.