51DOmQHNptL._SL500_AA300_.jpg : "Alice au pays des merveilles" de Lewis Carroll. Lecture en duo.

Ma belle-sœur de 13 ans n'est pas une grande fanatique de lecture mais lorsque je lui ai proposé de lire Alice au pays des merveilles en duo, c'est à dire à voix haute, alternant le lecteur toutes les 4-5 pages, elle était plutôt emballée par l'idée. Nous avions déjà tenté l'expérience il y a longtemps avec "Charlie et la chocolaterie", les progrès qu'elle a fait en lecture ont rendu l'expérience un petit peu plus intéressante et plus agréable pour le livre de Lewis Carroll.

J'aurais pu lire ce livre directement sur le net puisqu'il est libre de droit et par conséquent consultable ou même téléchargeable gratuitement sur de nombreux sites. J'ai préféré dépenser 1,5€ pour avoir le confort de lecture du papier, même si cette édition n'inclue pas les illustrations fortement sympathiques de Sir John Tenniel.

J'ai particulièrement adoré ce livre. Je connaissais vaguement l'histoire, principalement à travers l'œil de Disney, j'ai donc pu me faire ma propre opinion. Étrangement et pour une raison que j'ignore j'ai toujours été mal à l'aise avec l'ambiance du dessin animé lorsque j'étais enfant, peut-être que si je le regardais aujourd'hui, je l'apprécierais plus... De nombreux passages du livre m'ont rendu hilare, je n'ai pas pu m'empêcher de lire et relire certains extraits à tout mon entourage. Mon passage préféré (du moins si j'étais forcé d'en choisir un unique) serait le suivant :

La table était très grande ; pourtant tous trois se serraient l’un contre l’autre à un même coin. « Pas de place ! Pas de place ! » s’écrièrent-ils en voyant Alice. « Il y a de la place à revendre ! » répondit-t-elle avec indignation, et elle s’assit dans un grand fauteuil à un bout de la table.
« Prends donc un peu de vin », proposa le Lièvre de Mars d’un ton encourageant.
Alice promena son regard tout autour de la table, mais elle n’aperçut que du thé. « Je ne vois pas de vin, fit-elle observer.
– Il n’y en a pas, dit le Lièvre de Mars.
– En ce cas, ce n’est pas très poli de votre part de m’en offrir, répliqua Alice d’un ton furieux.
– Ce n’est pas très poli de ta part de t’asseoir sans y être invitée, riposta le Lièvre de Mars.

Alice_par_John_Tenniel_25.png

Mais l'ensemble de l'histoire est franchement génial, les dialogues sont tordants, que ce soit la discussion avec la souris, celle avec la chenille, celle avec le chat du Cheshire,... l'ensemble est un régal !