Je souhaite témoigner ici d’un dysfonctionnement cognitif que je rencontre et qui pourrait sembler trop farfelu pour être réaliste mais que je n’invente aucunement. Vous allez certainement croire que je suis aveugle en lisant cet article mais je n’ai ni canne blanche, ni chien. Je vois clairement, sans lunettes, ma vision est tout à fait normale. Mon père est borgne mais se prendre une flèche dans l’œil n’est pas héréditaire et il voit certainement mieux que moi (du moins d’un côté).

Je ne suis pas raciste, je ne souhaite pas particulièrement le devenir, d’ailleurs. Je ne suis pas raciste car la génétique m’a appris que la notion de races humaines est fausse. Communautariste alors ? Non plus. Je déteste l’idée de détester les gens en fonction de leurs différences ou de les placer dans des cases. À titre personnel, je déteste toutes les religions, les horoscopes, la numérologie, la voyance, le spiritisme mais si vous êtes croyants et lisez votre horoscope autour d’un pentagramme, c’est votre conviction, cela ne me regarde pas. Si vous m’en parlez je ne serai pas forcément tendre avec vos croyances mais là n’est pas le problème.

Il y a une raison plus originale qui explique que je ne suis pas raciste. Je ne peux pas l’être. Même si je le souhaitais, je ne pourrais pas l’être. Je ne distingue pas les origines des gens. Oh bien sûr, je sais que Dieudonné est noir, merci. Mais le nombre de personnes pour lesquelles je ne me suis rendu compte de rien pendant longtemps est assez surprenant. Et ce n’est pas forcément une question d’apparence.

La première fois que mon père a vu Mélanie, qui deviendra ma femme quelques années plus tard, il m’a posé une question à laquelle je n’ai pas su répondre : « Elle est originaire d’où ? ». J’ai répondu ce que je savais « Trégueux (Côte d’Armor) ». Cela a eu pour effet de le faire sourire et il m’a signalé que son gros nez et ses cheveux frisés indiquaient des origines venant de contrées plus au sud. Je n’ai pas su répondre. Pourtant j’avais déjà vu plusieurs fois celui qui est aujourd’hui mon beau-père. Il vient de Madagascar, il bronze en effet beaucoup plus vite que moi, en fait il est black… Bon, admettons.

Mon meilleur ami s’appelle Sélim. Depuis le CE1 je sais qu’il est à moitié arabe. Son père, Chérif est d’origine algérienne, on me l’a expliqué quand j’étais tout gosse et j’avais bien compris. Il y a quelques temps, Sélim et moi discutions de livres que nous avons lus. À un moment, il liste le coran. Je lui demande de m’expliquer pourquoi et comment ce livre a bien pu atterrir dans ses mains. Il m’explique qu’enfant, il s’ennuyait chez ses grand-parents et qu’il avait donc lu ce livre, principalement pour tuer l’ennui. Sélim constate alors dans mes yeux une incompréhension, je n’imaginais pas du tout ses grands parents musulmans. « Ma grand-mère porte le voile tu sais ? ». « Quoi !!?? ». C’est une révélation pour moi, depuis tout petit, lorsque mon pote me dit qu’il va à Melin voir ses grands parents, dans mon imagination j’ai toujours vu ses grand-parents sur le modèle des miens. Alors certes ce n’est pas parce qu’ils sont algériens qu’ils sont musulmans mais tout de même…

Quand j’étais gamin j’adorais deux séries à l’heure de la sortie de classe : Le prince de Bel Air et Sauvé par le gong. Ces deux séries me faisaient vraiment beaucoup rire. Y a-t-il une différence notable entre les deux séries qui devrait me sauter aux yeux ? L’une a mieux vieillie que l’autre ? Autre chose ? Croyez-moi ou non mais je m’identifiais autant à Will Smith et l’ensemble du casting du Prince de Bel Air qu’à n’importe quelle autre série plus pâle. Encore aujourd’hui, il arrive très régulièrement que j’oublie que Will Smith est noir. Vous allez me dire que ça se voit, que c’est évident et que je suis complètement idiot si je ne le vois pas. Je suis d’accord avec vous mais je n’y peux rien, pour moi, c’est quelque chose de difficile à discerner si je n’y réfléchi pas. Cela ne me le fait pas toujours et pour tout le monde : MC Solar est noir, Jay-Z est noir, Rihanna et Beyoncé je dois réfléchir, Martin Luther King et Mandela sont noirs, même si je le sais plus par rapport à l’Histoire que leur apparence, le chanteur Khaled est d’origine nord africaine, cela me semble évident, Eddy Murphy, Soria Bonaly et Gaël Monfils sont black évident également, par contre Jo-Wilfried Tsonga je ne m’en suis rendu compte qu’hier en le voyant sur le cours, dans les pubs Kinder je n’avais pas remarqué… Allez comprendre… je ne vois aucune logique !

D’ailleurs il ne s’agit pas uniquement d’origines puisque, comme je le disais plus haut, mon père est borgne, il porte une prothèse, un œil de verre. Il m’a expliqué à mes 7 ans comment il a perdu son œil au même âge. Je n’avais jamais remarqué que l’œil de mon père était fixe. À quatre ans et demi, ma petite sœur se moquait de mon père en l’imitant, une main sur son œil.

Comme je l’expliquais, il ne s’agit pas seulement d’apparence. Un jour, dans un article pour Linux Pratique, j’ai interviewé Tarek Ziadé pour ses contributions à Python. Lorsque je lui ai demandé une photo pour illustrer l’article, j’ai été surpris car je ne m’attendais pas à ce qu’il ne soit pas typé caucasien…

Comme j’ai fini par comprendre que j’avais ce problème de distinction, j’en avais parlé à mon entourage. Ma sœur est certainement la personne que cela fait le plus rire, de ce fait, quand je constate une amélioration ou un fait amusant je la contacte directement. Il y a 4 ou 5 ans, ma femme regardait les Enfoirés à la télévision. Je zieute de temps en temps. Je n’aime pas tellement l’émission car je préfère Mistral Gagnant par le duo Vanessa Paradis − Maxime Le Forestier qu’une chorale qui chante Les jolies colonies de vacances emmenée par Gérard Jugnot… je digresse. Un ou deux jours après visionnage, j’envoie un SMS à ma sœur, très fier de moi, j’ai réussi à remarquer quelque chose pendant l’émission : « Shy’m ! elle n’est pas vraiment blanche en fait ! J’ai remarqué ! ». Ma sœur me répond avec un ironique « Et Yannick Noah ? ». Oui évidemment, je sais qu’il est noir, fous-toi bien de ma tronche frangine… puis elle m’envoie un message qui me surprend « Et Chimène Badi ? ». Je prends mon combiné, je l’appelle : « Quoi, Chimène Badi ? ». Je lui explique alors comment j’ai su pour Shy’m :
« − Elle était à côté d’une fille bien blanche dans les Enfoirés, du coup le contraste à fait que j’ai remarqué !
− Qui c’était ?
− Chimène Badi.
− La fille bien blanche, c’était Chimène Badi ? »
Il aura fallu que j’entende le rire de ma sœur plusieurs secondes et son insistance « Chimène Badi comme référence blanche, rien ne te choque t’es sûr ? » pour que je finisse par comprendre que Chimène Badi n’est pas un patronyme particulièrement franchouillard.

Lorsque j’ai vu Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban au cinéma, j’ai raconté à ma femme que lorsque je lisais le livre j’imaginais Sirius Black, le parrain de Harry, avec la tête de Tony Todd. « Rien ne dis qu’il est noir dans le livre, Black c’est juste son nom » me disais alors ma femme. Certes mais rien ne disais forcément qu’il était blanc non plus ! Et puis, quand je repense à Tony Todd (l’acteur qui joue Candyman dans le film éponyme), je ne l’imagine pas vraiment très noir. Oui, en rédigeant cet article j’ai revu des photos et en effet, il est black…

Là où ça se complique, c’est pour les métisses. La femme de mon beau-frère (frère de ma femme, vous suivez ?) est métisse, je le sais, on me l’a décrite comme étant "une jolie métisse" avant même que je ne la vois. Un jour, nous discutions de sa famille et elle m’apprend alors que son père est gitan « Ah c’est de là que tu es métisse alors ? » ai-je sorti, très heureux de comprendre enfin d’où lui venait sa peau plus colorée que la mienne.
« − Euh, et ma mère est marocaine…
− Ah bon ???
− Mais, tu la connais ma mère !
− Oui, bien sûr.
− Et tu n’as jamais remarqué qu’elle est marocaine !?
− Euh, ben… non. »
C’est alors que j’ai compris que mon filleul, son fils, est un délicieux quatre-quart : breton, malgache, gitan et marocain. J’adore le quatre-quart.

Dans la famille de ma femme, il y a également des cousins qui ont pour nom de famille Soun ou Kheder, ma femme m’a expliqué à chaque fois que ceux-ci ont des pères d’origines nord africaines. « Ah oui !? » Non vraiment je suis désespérément imperméable à toute information pouvant m’indiquer l’origine des célébrités comme des proches. Qu’ils s’appellent Karim ou Mehdi ne m’aide aucunement.

Je suis incapable de distinguer des différences qui sont flagrantes pour la plupart d’entre vous, vous imaginez bien que par conséquent je suis incapable de savoir qui est d’origine juive. Steven Spielberg, Jean-Jacques Goldman, Nathalie Portman, sont juifs, je l’ai appris dans des articles de presse, je suis complètement incapable de le deviner par moi-même ! De même pour les pieds noirs…

Le dernier exemple en date : Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation, j’ai compris qu’elle a des origines étrangères en lisant http://vidberg.blog.lemonde.fr/2015/06/04/rien-narrete-la-rumeur/. Jamais je n’aurais critiqué sa politique par rapport à autre chose que son action, jamais je ne comprendrais ceux qui le font. D’ailleurs, il aura fallu l’affaire du journal Minute et le tapage médiatique qui en a découlé pour que je remarque que Christiane Taubira n’est pas blanche !

J’ai des difficultés d’intégration à cause de ce dysfonctionnement : je ne peux pas me comporter comme un bon français moyen, comme un beauf normal. Déjà que je n’aime pas le foot et que je ne bois pas d’alcool… Imaginez donc mon calvaire dans les soirées trop arrosées, quand certaines discussions commencent par « Je ne suis pas raciste mais… ». Je ne sais pas quelle partie de mon cerveau dysfonctionne mais si on pouvait l’inhiber chez nos hommes politiques ou dans les stades de foot, je pense que la société se porterait bien mieux. Bon pour les stades de foot, la société ne se porterait pas plus mal si on les fermaient tout simplement…

Vu tous les textes absurdes que l’on peut lire sur la toile, vous ne croirez pas celui-ci, je le comprends mais je m’en contre fiche.

Notez qu’à mon sens le plus gros avantage d’internet est que tout le monde peut s’y exprimer, son plus gros problème c’est que tout le monde le fait. Ici j’ai l’avantage d’avoir une audience quasi nulle et aucun bouton pour partager sur les réseaux sociaux, mon but n’est pas de vous convaincre ou d’avoir des followers, mon but est juste de lister, pour mémoire, les fois où j’ai ri de mon propre handicap en constatant que non vraiment, même si je le sais, je continue à ne rien remarquer.