1374.jpg : "Les Montagnes hallucinées" de Howard Phillips Lovecraft : Un terrible secret au pays des manchots.

Ce terrible secret, je vais vous l’avouer directement, c’est que l’œuvre de Lovecraft est d’un ennui mortel, n’a pas vraiment d’intérêt, est chiante à mourir. Voilà, cet avis n’engage que moi, vous savez maintenant ce que je pense des Montagnes hallucinées.

Pendant la première moitié du livre, j’ai eu l’impression de lire une description interminable. Cette sensation était qui plus est exagérée par le fait que toutes les distances et tailles sont dans une unité de mesure qui devrait être interdite par la loi (système impérial) ! Une ou deux mesures en pouces ou en miles dans un livre, ça m’agace mais je fais avec, mais Lovecraft donne les mesures de tout, en permanence, c’est une vraie torture.

L’histoire est celle d’un scientifique revenu d’une expédition en Antarctique qui a fini façon "Le huitième passager", il souhaite donc dissuader toute autre expédition. Mais avant de décrire les ignobles monstres tueurs, le scientifique décrit l’ensemble de son périple et de ce qu’il avait découvert. Il décrit l’histoire complète des êtres en question ainsi que de leur évolution,… il a appris cela en regardant leurs sculptures. Honnêtement, arrêtez de lire ou produire des manuels d’Histoire, étant donné l’immense quantité d’informations recueillies sur quelques sculptures, faites par une race extraterrestre qui plus est, la méthode des manuels est clairement inefficace ! Plusieurs fois, en lisant le texte, je me disais : « Il a appris tout ça en regardant quelques sculptures ??? »

Certains artistes, lorsqu’ils lisent Lovecraft, sont très inspirés et imaginent des entités cauchemardesques :

concept__elder_thing_by_nathanrosario-d48g6ks.jpg

Pour ma part, la juxtaposition d’éléments au fur et à mesure de la lecture (« Ah bon, ça a des tentacules en plus ? Ah, et des ailes ! Ah, et… mais bordel c’est quoi cette bestiole !! »), me donnait plus l’impression d’un fourre-tout ridicule  :

Representation_artistique_d__un_Ancien.jpeg

Bref, je pense très sincèrement que c’est la première et dernière fois que je lis un livre de Lovecraft.