Il y a quelques années, une amie et moi avions une discussion à propos des coupeurs de feu (aussi appeler passeurs de feu). Ma façon de penser "sceptique par défaut" m’empêche d’adhérer à la croyance d’un pouvoir surnaturel, mon amie qui est plus proche d’une "croyante par défaut" m’explique qu’elle même ne coupe pas le feu mais à le pouvoir de couper… le hoquet. Ne pouvant retenir longtemps les muscles de ma mâchoire, un large sourire incrédule apparaît sur mon visage, elle ne se démonte pas, elle sait qu’elle a se pouvoir et qu’il fonctionne, comme j’ai régulièrement des hoquets, elle me dit qu’elle me prouvera, en temps voulu, qu’elle n’invente rien.

Quelques semaines plus tard, une myoclonie phrénoglottique semble vouloir s’installer durablement dans mon système respiratoire. La démonstration peut commencer. Elle est tellement sûre d’elle, je pense : « Avec le bol que j’ai comme par hasard, ça va marcher et je ne vais rien pouvoir expliquer ». Elle me regarde dans les yeux, me demande de dire « Je te donne mon hoquet », me réponds « Je te prends ton hoquet » en faisant un geste de la main pour attraper quelque chose d’invisible dans l’air. Et mon hoquet disparaît directement, comme… par magie.

Elle a un don elle me l’a prouvé, je dois bien admettre que cette conclusion est vraiment incompréhensible pour moi…

Imaginez mon désarroi, je construis un puzzle énorme et multicolore intitulé « Ma compréhension du monde », le contour est fini, j’ai réussi avec le temps à imbriquer quelques pièces au bord, plus on va vers le centre plus les morceaux sont petits et difficiles à placer. À côté, j’ai aussi un puzzle « Contes, mythologie, croyances » dont les pièces sont de couleur octarine. Mon amie vient de me donner une nouvelle pièce, j’étais persuadé qu’elle faisait partie du second puzzle mais elle vient de me prouver qu’elle fait partie du premier. J’ai beau chercher dans tous les sens, elle ne s’imbrique dans aucune des pièces que j’ai déjà placées, elle reste donc dans mon aire de jeu sans que je puisse la placer, c’est très ennuyeux. Elle restera là quelques temps ! Pendant quelques années mêmes. Je continue à imbriquer des pièces petits à petits et un jour enfin, hier en fait, je vois où elle s’imbrique, c’est clair, c’est évident…

Hier, je surfais sur la toile, sur http://www.universcience.tv en l’occurrence. Après lecture, je tombais alors sur une vidéo de Max Bird, je la trouve tellement bien que je me fais un binge watching de sa chaîne (que je vous recommande vivement) :

maxbird_p.jpg

et de fils en aiguille, je tombe sur la très intéressante chaîne de Fabien Olicard et surtout sa vidéo : Faire passer les migraines et le hoquet par mentalisme :

C’est la pièce qui me manquait pour pouvoir comprendre ce qui s’était passé il y a deux ans et qui restait comme un caillou dans la chaussure de ma compréhension. Il n’y a pas de magie, pas de don, pas de pouvoir, il ne s’agit pas de quelque chose de surnaturel, ce phénomène est très bien expliqué par des études, des analyses, des tests, est reproductible, s’ajuste parfaitement dans mon puzzle mental ! Mon incompréhension venait simplement d’un mauvais raisonnement de ma part : Ce n’est pas parce que l’effet est vrai, que la raison évoquée l’est également.

Ma femme n’a jamais le hoquet, du moins ceux-ci ne durent jamais car, elle me l’expliquait hier soir, inconsciemment elle a trouvé une méthode qui s’apparente certainement à de l’auto-suggestion. Je sais également que certains réussissent à soulager leur migraine grâce à l’auto-hypnose (je connais personnellement un enfant qui a appris cette méthode). Je tenterai d’appliquer sur moi-même la méthode décrite par Fabien Olicard, après tout, je suis convaincu que la méthode est efficace, je vois bien que ma femme y arrive, je n’ai qu’à me convaincre moi-même, or je suis convaincu !

J’hésite maintenant à renseigner mon amie sur sa méthode, dois-je lui en expliquer les rouages ? Après tout, plus elle est convaincue de son don, plus elle est convaincante, or plus elle est convaincante, plus elle est efficace. Je n’aime pas l’obscurantisme je n’aime pas la laisser dans sa croyance et en même temps je n’ai pas envie de passer pour un monsieur-rationnel-je-sais-tout. Surtout, son puzzle n’est pas construit comme le mien… je vais lui donner une pièce qui ne s’accrochera nulle part dans son cadre mental, est-ce vraiment utile et pertinent ? Un choix que je trouve complexe.