9782213630564-T.jpg : « Les fils de l’homme » de P.D. James

Certainement le livre qui m’a le plus déçu. Tout commençait très bien. Une idée de départ assez géniale (une humanité qui devient stérile et les conséquence sur la société), une mise en place un peu longue mais qui permet de s’attacher au protagonistes, des réflexions pertinentes sur l’autocensure dans un régime dictatorial.

Et… des personnages stéréotypés à outrance dans des situations grotesques ! Les 2 premiers tiers du livre gâchés par le dernier. Théo le personnage principal fait des choix complètement cons (pourquoi voler une voiture alors qu’il pourrait prendre possession de la maison et ainsi être à l’abri, il suffit de mettre un couple dans la confidence, il préfère la solution qui donne sa position à la police…), et pourquoi avoir développé le personnage du gouverneur ainsi Il semble particulièrement intelligent et instruit au début du livre et fait finalement des conneries dignes d’un vilain de film d’action des années 90 (ou d’Avatar). Oh et la dernière scène, pitié, pourquoi finir ainsi ? C’est tellement nul comme fin… Sans parler de certaines morts de personnages qui ne servent qu’à faire avancer le scénario,…

Non ! Vraiment l’adaptation cinéma est particulièrement savoureuse, le livre est à éviter à tout prix.