Un collègue, il y a peu, m’indiquait qu’il estimerait responsable s’il attrappe un rhume, puisque je l’invite à vapoter dehors. Je lui ai dit que le rhume ne s’attrape pas à cause du froid mais à cause de virus, mais celui-ci ne semblait pas convaincu. J’ai donc fait une mini biblio :

Il y a quelques temps, je croyais moi aussi que le froid filait le rhume, comme beaucoup de gens d’ailleurs il faut l’admettre. On m’a dit que c’était une idée reçue et il m’a fallut me faire violence et quelques jours pour que l’information soit acceptée par mon cerveau, pourtant, il ne faut pas chercher longtemps pour se convaincre :

  • Vidéo courte mais assez amusante de Max Bird sur le sujet : IDÉE REÇUE #27 : Attraper froid qui a la gentillesse de fournir ses sources où l’on a même des expériences avec des gens qui font exprès des tests pour "chopper froid".

L’AFIS (💖) en parle un peu via une note de lecture du livre « Petite philosophie du rhume » de Maël Lemoine :

Dans ce petit ouvrage, Maël Lemoine, philosophe de la médecine1, fait preuve d’une patiente pédagogie vis-à-vis de sa sœur, « esprit agile et curieux mais sans formation scientifique ou médicale », qui croit qu’on peut attraper un rhume après une exposition au froid.
[…]
Avec l’hiver qui vient, il est temps d’abandonner ce genre de superstitions en vous plongeant dans cet ouvrage didactique qui promeut l’approche rationnelle : une lecture que je recommande… chaudement !

On peut également lire ce qu’en disent les canadiens :

Est-ce que les refroidissements ou l'exposition au froid causent le rhume?
En un mot, non. Certaines personnes peuvent éternuer si leur peau refroidit. Les gens attrapent plus de rhumes par temps froids que par temps chaud, parce qu'ils tendent à demeurer à l'intérieur plus souvent et plus longtemps. Ils ont tendance à blâmer la température fraîche lorsqu'ils ont le rhume, sans penser que c'est parce qu'ils sont restés longtemps à proximité d'une personne enrhumée.
Certaines personnes pensent que l'exposition à l'air frais des climatiseurs est la cause des rhumes. Encore une fois, la température n'est pas la coupable.

Et c’est pareil pour la pneumonie d’ailleurs :

La pneumonie s'attrape le plus souvent comme une grippe ou un rhume, en inhalant des particules contaminées. Dans certains cas, elle survient après une autre infection respiratoire, comme une grippe ou une bronchite, qui « dégénère » et s'installe dans les alvéoles des poumons.