Je dis régulièrement qu’à Saint-Brieuc (chez ma belle-famille) j’ai froid alors que chez moi il fait meilleur (Rennes). On m’explique alors que c’est un climat plus tempéré car plus près de la côte, que si l’été est plus doux donc plus froid, l’hiver est également plus doux donc plus chaud… Pourtant, je n’ai moi-même pas du tout cette sensation de douceur de l’hiver Briochin mais puisqu’on ne parle que d’impression personnelle, de sensation de froid on reste dans le subjectif… Comme j’en ai marre de me fier à des sensations, j’ai voulu me confronter aux faits (source) :

meteofrance.com-climat-comparateur.png

Pour la pluviométrie les deux villes sont plus ou moins équivalentes, pour l’ensoleillement Rennes est toujours un tout petit peu au dessus. L’adoucissement des températures est léger et seulement vrai pour les minimales en hiver mais il existe tout de même, il faut l’admettre. La différence entre les maximales en hiver n’est pas plus forte que les minimales mais cette fois c’est Rennes qui est un tout petit peu plus chaud. Le reste du temps, il fait plus chaud à Rennes.

Mais on m’oppose régulièrement également que si Rennes est plus chaud, c’est juste parce que c’est une ville polluée… Et alors, je ne sais pas quoi répondre… C’est vrai qu’il y a régulièrement des alertes à la pollution, Saint-Brieuc étant près de la mer il y a peut-être un bon air marin qui souffle sa pollution, j’en sais rien, c’est tout à fait possible, je suppose que c’est vrai… Hier, je tombe par hasard sur le site airbreizh qui fourni une carte de la Bretagne avec son bulletin de l’air quotidien et un historique des relevés de pollution. Le bulletin ne semble étrangement pas très différents pour les deux villes, certains jours, la ville de Saint-Brieuc semble même plus polluée que Rennes, ce qui serait contraire à l’idée d’un air marin purificateur. Je ne pouvais pas rester dans flou, j’ai donc récupéré les datas et tracé :

pollution_rennes-saint-brieuc.png

Pour l’ozone (O₃) et les particules fines en suspension (PM10), Saint-Brieuc est plus polluée que Rennes. Pour la pollution au dioxyde d'azote (NO₂) c’est Rennes qui est plus polluée. La différence de température ne semble pas franchement corrélée à la différence de NO₂. Il me semble donc, que les données ne permettent ni de conclure simplement que Rennes est sans équivoque plus polluée que Saint-Brieuc, ni que la différence de température est due à la pollution.

Je trouve intéressant de constater que les faits sont parfois contraires à nos intuitions mais que l’accès aux données permet de tester assez facilement celles-ci.