yeKblog

Participer à un projet libre est un jeu... Et toi, à quoi tu joues ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - linuxpratique

Fil des billets - Fil des commentaires

« Incrustation en chrominance sous GNU/Linux » dans Linux Pratique 92 (Novembre-Décembre 2015)

linux-pratique-92.jpg

J’aime beaucoup les effets spéciaux vidéos, tenter d’en comprendre le fonctionnement est un jeu pour moi, donc écrire un article sur l’incrustation sur fond vert était un véritable plaisir. J’ai d’ailleurs rédigé pour l’occasion l’un de mes plus gros articles : dix pages sur l’incrustation en chrominance dans Kdenlive et dans Natron, soit 10% du magazine. J’ai choisi Kdenlive car c’est le logiciel de montage ayant les fonctions les plus avancées pour l’incrustation. J’avais initialement choisi Blender pour le logiciel de compositing mais Natron est très prometteur et moins connu, j’ai estimé qu’il était plus intéressant d’en faire la promotion à travers cet article.

J’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire cet article que j’en ai pris à l’écrire.

apercu92.png

« Ergodox » et « Blender » dans Linux Pratique 88 (Mars - Avril 2015)

linux-pratique-88-couv.jpg

Pour ce magazine j’ai écrit 2 articles :

« Effets spéciaux avec Blender : l'exemple du sabre laser » était pour moi, l’occasion de démontrer par l’exemple que l’utilisation de Blender est plus simple qu’on ne peut parfois le croire. Surtout si on n’en utilise qu’une petite partie (ici l’éditeur de nœuds pour des effets spéciaux). J’y ai détaillé au maximum la création complète d’un effet, toutes les étapes que ce soit dans Blender ou même la réflexion en amont. C’était également l’occasion de voir la réaction de mes enfants quand ils se voient dans un magazine.

« L'ErgoDox ou comment fabriquer simplement un clavier ergonomique » est la suite et fin de mon cycle d’article sur les claviers : 1 Dactylographie, 2 Bépo (linux pratique 85), 3 Ergodox (linux pratique 88). J’avais pris énormément de notes en montant mon clavier, j’ai pensé qu’il pourrait être intéressant de les partager les lecteurs du magazine. Pour ceux qui s’intéressent à ma disposition Bépo adaptée à l’ergodox, tout est détaillé sur le forum de la communauté bépo.

linux-pratique-88-4.jpg linux-pratique-10.jpg

« Syncthing » et « Bépo » dans Linux Pratique 85 (Septembre - Octobre 2014)

linux-pratique-85.jpg

Quand j’ai découvert Syncthing, j’ai tout de suite aimé le projet. Je me suis mis en contact avec l’auteur pour lui poser quelques questions et ai tenté de faire un peu de promo dans Linux Pratique. J’aurais pu tout vous expliquer ici mais je n’ai aucun lecteur (d’ailleurs qu’est-ce que vous faites ici ?)… autant utiliser un media où je suis lu !

linux-pratique-85-syncthing.jpg

Depuis bientôt un an, j’utilise un clavier bépo. J’ai écrit un très long article sur tout ce qu’apporte cette disposition de clavier optimisé pour le français. Quand je dis très long, c’est vraiment très très long. Trop long pour en faire un article dans un magazine (il faut dire que lorsqu’on tape en bépo, on tape avec tellement de plaisir et tellement vite que l’on pourrait écrire un roman sans s’en rendre compte ;) ), je l’ai alors découper en trois parties :

  • l’introduction à propos de la dactylographie sur mon blog
  • la section sur le bépo dans ce Linux Pratique
  • une troisième partie sur l’Ergodox qui sera bientôt publiée, je ne sais pas encore où…

Très honnêtement, depuis que j’utilise un clavier Ergodox je ne comprends pas comment on peut faire pour taper, sans hurler, sur un clavier non ergonomique (je râle après mon clavier au boulot !) mais je sais que l’Ergodox est réservé aux plus bidouilleurs donc je ne conseille pas à tous de s’en acheter et construire un, mais le bépo ne coûte rien ! Très honnêtement, si vous êtes encore en azerty, vous ne savez pas à quel point vous vous embêtez inutilement ! Surtout que le bépo est une disposition de clavier qui peut-être utilisée sur n’importe quel clavier et très facilement ! N’hésitez surtout pas à vous lancer dans l’apprentissage de la dactylographie en bépo !

linux-pratique-85-bepo.jpg

« Framacloud : des services en ligne, la liberté en plus » dans Linux Pratique 84 (Juillet - Août 2014)

linux-pratique-84.jpg

« Fais un Doodle ! », « Partage avec Google docs ! », ces deux phrases, qui me fatiguent, m’ont donné envie de faire la promotion des services en ligne proposés par une association à but non lucratif respectueuse de la vie privée : Framasoft.

Je pense que mes collègues de boulot seront toujours une source d’inspiration pour des articles vantant des services, logiciels ou formats libres… et comme personne ne lit ce blog, autant le faire dans un magazine ayant une large audience auprès des newbies. Pour mes collègues, de toute façon, je ne désespère pas mais je ne rêve plus.

linux-pratique-84b.jpg

Roguelike et Wikimedia dans Linux Essentiel 36 (Février – Mars 2014)

LE36.jpg

J’ai pris un énorme plaisir en écrivant, dans ce numéro, un article de 10 pages sur les Rogue-like). Je n’ai pas décrit l’intégralité des possibilités de ces jeux que j’affectionne (j’adore plus particulièrement Pixel Dungeon et The Binding of Isaac) mais je me suis amusé avec un style littéraire assez peu courant dans un magazine informatique. Petit extrait qui vous donnera peut-être envie de découvrir l’article complet :

Si vous ne connaissez pas les Rogue-like, notez qu'il peut être particulièrement déstabilisant de voir un joueur aguerri s'adonner à sa passion, en particulier si ce dernier est un puriste du genre. Pourquoi ? Certainement parce que dans bien des cas, là où le joueur averti voit un héroïque et intrépide chevalier au cœur vaillant empli d'un courage inébranlable en quête d'un trésor légendaire, ayant pour seul équipement un antique glaive, un bouclier dévoré par les mites et une gourde récemment vidée de son contenu pourtant fort peu alléchant, tentant avec ténacité de triompher d'un indomptable dragon maléfique à proximité d'un couloir laissant uniquement entrevoir une pénombre peu encourageante lorsque les flammes dévastatrices crachées par son ennemi sont suffisamment éloignées pour ne pas être trop éblouissantes, le néophyte voit « @ D » entre deux rangées de « | ». Forcément, ça déstabilise quelque peu…

LE36a.jpg LE36b.jpg

Pour cet article, j’ai interviewé l’auteur de Tales of Maj’Eyal et j’ai dessiné un arbre d’influence pour un bon paquet de Rogue-like (sous licence CC:BY-SA).

tree.png

Lorsque vous faites un tel arbre, chaque discussions que vous aurez avec des fans de Rogue-like sera un véritable pugilat « Celui-ci ne devrait pas être dans la liste », « Tu as osé oublié celui-là ! », « La licence de ce Rogue-like n’est pas bonne ». Parmi les très nombreux rogue-like cités, j’ai réussi à glisser une référence à Kaamelott (petite référence pour les connaisseurs) et une moins discrète à Herocorp, bref, je me suis amusé…

Un peu plus loin, le magazine se termine par un article de trois pages sur Wikimedia.

LE36c.jpg

BrowserQuest dans Linux Pratique 72 (Juillet-Août 2012)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique 72.

_250____lpra72_519.jpg

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas écrit pour Linux Pratique. Cela fait plusieurs mois que je prévois d'écrire quelques articles mais ceux-ci nécessitent beaucoup de travail de test en amont. J'étais d'ailleurs en train de bosser sur un de ces projets quand j'ai vu l'annonce de la sortie de BrowserQuest, un petit MMORPG en HTML5, plus une démo de technologie qu'un jeu il est vrai, mais une démo amusante ! Je me suis accordé une pause et ai écrit une présentation de ce petit jeu dans la foulée. Le problème avec la presse écrite, surtout avec un bi-mensuel, c'est le délai avant la publication. J'ai écrit cet article le soir ou le lendemain de la sortie du projet, il parait plusieurs mois après... Bon, ça permet toujours de faire un peu de publicité à un projet libre intéressant, c'est toujours ça.

damag-000006.jpg

Diffpdf, Warmux et LaTeX dans Linux Pratique 64 (Mars-Avril 2011)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique 64.

lm_84.indd

Je n'avais pas écrit d'article pour un magazine presse écrite depuis juin 2010, je venais alors de faire plusieurs interviews, j'avais fini par me lasser de cet exercice. J'ai eu envie d'écrire des articles complets. Je me suis donc amusé puisque j'ai écrit trois articles pour ce numéro :

Un article sur DiffPDF. Pas beaucoup d'explications sur comment l'utiliser puisqu'il est très simple d'usage, le but était plus de faire un peu la promo d'un projet simple, quelque peu méconnu.

lp64-diffpdf.png

Un article plus long sur Warmux. Quand un magazine vous offre la possibilité d'écrire une pleine page sur un projet que vous appréciez, pourquoi se priver ?

lp64-warmux.png

Un article plus long encore sur LaTeX. LaTeX est un langage particulièrement puissant que j'utilise un peu au travail, principalement pour écrire des équations. Depuis quelques temps, j'avais commencé à lister les applications dans lesquelles il est possible de profiter de la puissance de LaTeX nativement ou après l'installation d'une extension. Avec le temps, ma liste commençait à devenir intéressante, j'ai pensé que celle-ci pouvait profiter à d'autres...

lp64-latex.png

Empathy dans Linux Pratique Essentiel N°14 (Juin - Juillet 2010)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique Essentiel 14.

lm_84.indd

Guillaume Desmottes, mainteneur de Empathy, a eu la gentillesse de répondre à mes questions pour une interview de 3 pages.

lpe14.jpg

Les lecteurs de LPE trouveront de nombreuses informations sur les projets Empathy et Telepathy. Mon but, comme pour les autres interviews que j'ai pu faire jusqu'alors, est de faire découvrir le projet aux lecteurs certes mais aussi et surtout d'expliquer comment aider. Les lecteurs de Linux Pratique sont pour une grande partie des newbies, leur montrer que participer est plus simple qu'ils ne le pensent souvent me semble important.

Linux Pratique, magazine libre ?

Ce billet est dédicacé à Cyrille BORNE qui est quelqu'un contre qui je n'ai aucune animosité, mais qui, parfois, devrait tourner sept fois son clavier dans sa bouche avant de taper (il faut évidemment une grande bouche pour cela).[1]

Linux Pratique est un magazine français de grande qualité, consacré aux logiciels libres, à Linux en particulier. Pour contribuer au magazine, c’est très simple. Mais là où le magazine devient carrément incroyable pour un magazine papier c'est que l'auteur d'un article en choisi la licence !

Je vais tout simplement copier-coller ici un extrait du guide des auteurs fourni par les éditions Diamond.

9. La publication des articles est-elle rémunérée ?
Oui, sous la forme de droits d'auteur. Trois types de cession de droits vous sont proposés (voir Annexe C) :
- Type A : cession standard des droits patrimoniaux (voir Annexe C pour le détail).
- Type B : idem que type A + rediffusion ultérieure de l'article par les Éditions Diamond selon les termes de la licence CC by-nc-nd (voir Annexe D). (voir Annexe C pour le détail).
- Type C : autorisation de diffusion non rémunérée (vous conservez tous vos droits sur l'article). (voir Annexe C pour le détail).

10. Puis-je réutiliser mon article ?
La rediffusion des articles publiés dans nos magazines n'est pas autorisée dans le cas d'une cession de droits classique de type A.
La rediffusion est possible sous certaines conditions dans le cas d'une cession de droits de type B.
Enfin, la rediffusion est autorisée dans le cas d'une autorisation de diffusion de type C accordée par l'auteur, le groupe d'auteurs ou l'association.
Référez-vous aux informations complémentaires données en annexe C pour le détail.

Évidemment, je suppose que pour de nombreux auteurs, l'appât du gain est plus fort que la liberté et par conséquent, le type A (grassement rémunéré qui plus est) est certainement celui le plus souvent choisi. Pour ma part, étant donné que je suis un libriste convaincu, mais que je suis avant tout, purement et simplement vénal, toutes mes publications sont de Type A :-P

La communauté du libre à donc à disposition, en presse, un magazine qui fait la promotion de ses projets, qui en plus permet à ses auteurs un choix de licence (le type B est du CC, restrictif certes, mais tout de même ! Le type C est d'ailleurs même carrément très libre...). Je pense qu'il est important de faire la promotion de ce type de magazine auprès de l'ensemble de la communauté, que ce soit pour inciter à le lire, mais aussi pour inciter à participer.

Jusqu'alors, toutes mes contributions ont été acceptées, toutes ont été rémunérées, de façon importante[2], je pense qu'il est très simple de participer, vous pouvez choisir la licence de vos contributions et l'équipe rédactionnelle est particulièrement agréable, alors pourquoi pas vous ?[3]

Notes

[1] Comme je n'ai pas été, pour l'instant, retiré de planet-libre.org (il faut que je discute un peu avec les administrateurs), j'aurais pu diffuser ce billet sur le planet, comme ultime provocation mais mon but n'est pas là. J'ai aussi failli écrire un billet sur les différentes raisons qui peuvent donner envie d'utiliser Ubuntu pour répondre à l'une des premières phrases d'un autre commentaire car je le trouve croustillant d'intégrisme libriste, mais j'arrête là pour éviter de trop longuement alimenter les trolls, Cyrille, j'espère que tu apprécieras.

[2] pour 4 pages, j'ai reçu approximativement la moitié de ce m'avait rapporté l'écriture d'un magazine complet Linux Identity

[3] Edition de la conclusion le 4-12-2009 pour éviter que Cyrille comprenne mes propos de travers et ne retienne que le coté financier..., je mets donc en note, ce qui était jusqu'alors en parenthèse

OOo4Kids dans Linux Pratique Essentiel N°11 (Décembre - Janvier 2009)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique Essentiel 11.

J'ai recueilli les propos d'Éric Bachard pour ce numéro. En fait, pour être plus exact, j'ai proposé cette interview pour Linux Pratique, mais la rédaction préférait l'intégrer à Linux Pratique Essentiel, dans la rubrique "Autour du libre" qui semble être justement prévue pour ça.

lpe11-ooo4kids.jpg

Éric Bachard a eu la gentillesse de répondre à toutes les questions qui me turlupinaient à propos de OOo4Kids, une version modifiée de OpenOffice.org. Comme son nom le laisse penser, cette suite bureautique est adaptée aux enfants de 7 à 12 ans (simplification de l'interface, modification des icônes,...) et adaptée aux ordinateurs que l'on trouve dans les écoles (moins gourmand qu'OOo). Des questions j'en avais un bon paquet puisque l'interview fait tout de même quatre pages ! Ce projet libre me semble très intéressant, principalement pour son originalité, il n'y a, en effet, à ma connaissance, aucun autre projet, libre ou propriétaire, qui semble avoir le même cahier des charges.

Bref, c'est un projet à suivre de prêt !

Notez qu'il n'y a pas très longtemps je disais de Pitivi : "Je suis sûr que d'ici peu, ce logiciel sera incontournable ! Vous verrez" [1] Il est prévu de l'intégrer dans la prochaine version de Ubuntu. Ça ne veut pas forcément dire que j'avais raison mais cela montre que le projet commence à intéresser et d'après moi ce n'est qu'un début.... Comme quoi, je ne dis peut-être pas que des bêtises...

OOo4Kids est une suite bureautique dont on devrait faire la promotion auprès des enfants et des écoles !

Si Microsoft brade sa suite bureautique pour les étudiants et les enseignants (d'ailleurs pour les enseignants, c'est tellement bradé que c'est gratuit, du moins c'est l'état qui paye) c'est bien parce que les enfants / les étudiants sont une cible bien particulière. Voulons-nous voir nos enfants utiliser gratuitement leur première dose de logiciel propriétaire ou préférons nous leur faire goûter au plus vite à la liberté ?

Notes

[1] Petite remarque, que j'avais oubliée de faire à propos cette petite phrase et de l'interview des auteurs de Pitivi, je les ai faites en réaction au Post Scriptum absurde de ce billet. ("PS : je ne mets pas, contrairement à mon habitude, le lien vers le site officiel ça économisera votre souris.") Absurde, à mon sens, car j'avais, comme l'auteur, été déçu par le peu de fonctionnalités présentes dans PiTiVi, mais au lieu de dire à tous "J'ai testé c'est nul, ce n'est même pas la peine de vous renseigner sur ce projet, croyez-moi sur parole", je m'étais renseigné auprès de l'auteur principal et avais appris que le développement de PiTiVi était très long à se mettre en place car les 3 premières années avaient principalement consisté à améliorer les bibliothèques sur lesquelles repose le logiciel de montage. Le but étant d'avoir un code propre, plutôt qu'un hack. La méthode m'avait semblé judicieuse... Bref, comme je l'avais dit après le billet d'Éric Brun (le billet était juste, c'est uniquement le PS que je trouvais lamentable) : "Ton billet me rappelle des commentaires que j'avais lu sur Firefox (à l'époque Phoenix). Comme quoi mettre autant de temps à faire un navigateur pas terrible auquel il manque pleins de fonctionnalités et qui ne fonctionne pas sur plein de sites était quelque chose d'absurde puisque IE fonctionnait très bien."

Sweet Home 3D dans Linux Pratique N°54 (Juillet - Aout 2009)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique 54.

Dans ce numéro, une interview de Emmanuel PUYBARET auteur de Sweet Home 3D. Cette interview est celle qui m'a demandée le moins de travail : les réponses étaient claires, sans fautes, bien rédigées, bien proportionnées,... Cette interview était pour moi l'occasion de faire un petit peu la promotion d'un logiciel que j'avais moi-même oublié alors qu'il est de qualité.

LP-SH3D.jpg

PiTiVi dans Linux Pratique N°53 (Mai - Juin 2009)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique 53.

Dans ce numéro, une interview de PiTiVi que j'ai vraiment aimé rédiger. Le projet, m'intéresse fortement de par la façon dont il est créé, et en plus les membres de l'équipe de développement sont vraiment sympa.

lp53a.jpg lp53b.jpg lp53c.jpg lp53d.jpg

Pour le prochain numéro, si tout se passe comme prévu ce sera l'auteur de Sweet Home 3D et pour la suivante, OOo4Kids.

SuperTuxKart dans Linux Pratique N°52 (Mars - Avril 2009)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique 52.

Dans ce numéro, j'ai rédigé un petit article sur les jeux de courses sous Linux :

lp52-a.jpg

Et une interview de Auria, développeuse sur le projet SuperTuxKart. J'ai connu Auria suite à sa participation au projet Wormux, un grand merci à elle d'avoir accepté de répondre à mes questions.

lp52-i.jpg

Si tout ce passe bien, je devrais proposer une interview de l'équipe de PiTiVi pour le numéro 53 de Linux Pratique. Normalement l'interview de PiTiVi était prévue pour le numéro 52 mais tout ne s'est pas bien passé... Heureusement que Auria était là pour répondre à mes questions malgré une dead-line vraiment limite.

Ca faisait 2 mois qu'aucun billet n'avait été ajouté sur ce blog, ce n'est pas parce qu'il est mort, juste parce que je n'ai plus vraiment le temps d'écrire des articles intéressants ici. Et puis c'est tellement facile, amusant et convivial d'écrire pour un magazine que la motivation n'est pas forcément simple à trouver pour écrire sur un blog dont la visibilité est forcément ridicule fasse à la presse écrite.

Wormux dans Linux Pratique N°51 (Janvier - Février 2009)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique 51.

Dans ce numéro, j'ai rédigé un article de 3 pages intitulé "Wormux/Hedgewars, la guerre des « Worms-like »", j'espère que celui-ci vous plaira et vous donnera envie de tester Wormux et Hedgewars pour vous faire votre propre opinion de ces deux Worms-like. L'article présente les deux projets en tentant de ne jamais tomber dans le troll, chose peu évidente lorsque l'on en apprécie un en particulier :P .

J'ai profité de l'occasion pour écrire un petit encart présentant le projet TeeWorlds, un jeu à la frontière entre le Worms-like et le FPS.

lp51-WH.png

À la suite de l'article, vous trouverez une interview de l'équipe de Wormux, c'est à dire Gentildemon et moi-même. L'interview permettra peut-être de trouver de nouveaux contributeurs, puisqu'il y était principalement question du mode de fonctionnement de l'équipe de développement.

lp51-Interview.png

Dans le numéro 50 de Linux Pratique, c'était l'équipe de Slitaz qui était interviewée (par mes soins), je ne sais pas si l'équipe a vu son nombre de contributeurs augmenter suite à cette parution.

J'ai feuilleté le reste du magazine, il est comme d'habitude de qualité.

Si vous souhaitez participer à l'écriture des prochains Linux Pratique, n'hésitez pas à les contacter, non seulement la rédaction est très sympa mais en plus il semble que ce soit le bon moment pour le faire puisque celle-ci semble à la recherche de contributeurs.

Si tout ce passe bien, je devrais proposer une interview de l'équipe de PiTiVi pour le numéro 52 de Linux Pratique.

Slitaz dans Linux Pratique N°50 (Novembre - Décembre 2008)

Actuellement chez votre marchand de journaux, Linux Pratique 50.

.

Dans ce numéro, j'ai interviewé les 3 développeurs principaux du projet Slitaz (pages 17 à 19). Quatorze questions pour mieux connaitre un jeune projet d'origine francophone.

Pour tout vous avouer, l'exercice de l'interview est plus complexe que ce que je pensais avant de réaliser celle-ci, il ne suffit pas de poser quelques questions et de copier/coller les réponses. En contre partie, proposer des articles pour le magazine Linux Pratique a été beaucoup plus simple que ce à quoi je m'attendais, mon idée à été très vite acceptée, les personnes de l'équipe rédactionnelle avec qui j'ai eu des contacts sont vraiment réactives et sympathiques. Même accueil agréable du coté de Slitaz, merci à eux d'avoir joué le jeu.

L'idée est de proposer une série d'entrevues pour comprendre comment s'organisent les projets libres, savoir comment participer, comment communiquer avec les membres du projet,... je pense que cela peut permettre à certains logiciels libres de briser la glace avec d'éventuels futurs collaborateurs.

Rendez-vous dans le numéro 51 pour la prochaine interview (si l'équipe rédactionnelle est intéressée et que j'arrive à boucler à temps).

Note : Ce blog est en train de devenir une simple énumération des articles que j'écris ailleurs, il va falloir que je change cela.