yeKblog

Participer à un projet libre est un jeu... Et toi, à quoi tu joues ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Magic the Gathering Arena sous Linux

Pour installer Magic the Gathering Arena sous Linux, voici la procédure que j’ai suivie :

Installation de Lutris

Comme je suis sous Debian, j’installe Lutris en suivant les instructions disponibles ici, soit :

echo "deb http://download.opensuse.org/repositories/home:/strycore/Debian_9.0/ ./" | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/lutris.list
wget -q http://download.opensuse.org/repositories/home:/strycore/Debian_9.0/Release.key -O- | sudo apt-key add -
sudo apt-get update
sudo apt-get install lutris

Installation du jeu MTGA

En théorie, cliquer sur Install Install de la page MTGA de Lutris devrait être suffisant mais en fin d’installation, le téléchargement des fichiers nécessaire renvoie une erreur « GetThreadContext failed ». Je constate tout de même que le nombre de fichier à télécharger diminue, chaque fois que je lance le jeu et si je le lances depuis la console avec certaines options (fournies dans les commentaires de la page d’installation Lutris, le nombre de fichiers téléchargés est plus important à chaque tentative :

WINEDEBUG=+relay,-debug wine <path_to>/MTGA.exe

Après de très nombreuses tentatives, le jeu fini enfin par se lancer, mon pré-ado me fait même un câlin pour me remercier !

GNU/Linux est meilleur que Windows pour lancer des applications Windows…

Mise en situation : Un de mes collègues a utilisé il y a longtemps, le logiciel Big-Ci pour concevoir ses schémas et typons électroniques. Depuis pas mal de temps, il utilise le logiciel libre Kicad mais à une époque il utilisait ce logiciel propriétaire. C’est un logiciel qui avait été acquis à une époque lointaine, d’ailleurs la version qu’il avait était initialement prévue pour Windows 3.1. Mais il était possible de la faire tourner encore sous XP. Mon collègue n’utilise plus jamais Big-Ci mais aujourd’hui il a voulu dépanner un appareil dont le schéma avait été fait avec ce vieux logiciel et évidemment enregistrer dans le seul format proposé, format que lui seul est capable d’ouvrir. Sous Windows 7 (64bits qui plus est), malgré toutes les tentatives, malgré les options de compatibilité cochées, rien à faire, le logiciel ne se lancera pas.

J’ai un poste qui tourne en 32 bits, Ubuntu GNU/Linux 14.04. J’ai demandé à mon collègue de m’envoyer son dossier contenant l’exécutable, juste pour le test. J’ai installé Wine, cela à fonctionné, j’ai pu faire une capture d’écran du schéma qu’il avait lui-même fait mais qu’il ne pouvait plus lire car Windows n’est pas capable de lancer son vieux logiciel.

J’étais assez satisfait mais le fait d’être en 32 bits m’avantageait et la comparaison n’était alors pas possible de façon objective. Impossible donc de vanter les mérites de GNU/Linux en l’état… J’ai donc voulu me mettre dans les mêmes conditions que le poste Windows. Dans une Virtualbox elementaryOS GNU/Linux Freya Beta en 64 bits, j’ai installé Wine

bigci_p.jpg

Maintenant je peux le dire, Microsoft devrait installer Wine par défaut dans Windows, cela permettrait de proposer un OS avec une meilleure compatibilité descendante ! Enfin, si Microsoft veut vraiment fournir cette compatibilité… J’entends tellement régulièrement dire que les logiciels libres sont souvent de moins bonne qualité que leurs homologues propriétaires (alors que bien souvent il s’agit plus d’un problème d’habitude…), ça fait du bien de pouvoir montrer un exemple aussi flagrant que celui-ci.